18-19 février 2011. Thomas d’Aquin et la querelle des universaux

Maison de la recherche, 28 rue Serpente, 75006 Paris, salle 035.

Thomas d’Aquin et la querelle des universaux

Paris 18-19 février 2011

Marta Borgo | Laurent Cesalli | Emanuele Coccia | Iacopo Costa | Kent Emery | Fabio Gibiino | Maarten J.F.M. Hoenen | Ruedi Imbach | Catherine König-Pralong | Alain de Libera | Matthias Lutz-Bachmann | Mario Meliadò| Silvia Negri | Adriano Oliva | Sylvain Piron | Dominique Poirel | Pasquale Porro | Andrea Robiglio | Andreas Speer

Le problème des universaux a hanté la philosophie médiévale dès ses débuts. Au cours des siècles il a occupé une place centrale autour de laquelle ont gravité et se sont affrontées diverses écoles, générations de maîtres universitaires, perspectives philosophiques opposées.

Bien qu’il n’ait jamais écrit un traité sur les universaux, Thomas d’Aquin a joué un rôle majeur dans la longue histoire de cette querelle ; ses perspectives ont profondément et durablement inspiré les débats autour du statut des termes généraux. Et pourtant l’influence et les inflexions que sa pensée et ses écrits ont exercées de la fin du XIIIe au début du XVIe siècle dans ce cadre n’ont pas été suffisamment étudiées. Le colloque se propose de combler ce vide. Il alliera l’analyse ponctuelle des contextes à la lecture commune et à l’étude de quatre traités De universalibus attribués à Thomas, au centre de trois workshops.

E. Coccia, M.J.F.M. Hoenen

Vendredi 18 février

Maison de la recherche, 28 rue Serpente, 75006 Paris, salle D 035

1ère Session – Thomas d’Aquin et les universaux

Modération:  Adriano Oliva (Paris)

Thomas d’Aquin n’a jamais écrit des ouvrages explicitement consacrés à la querelle des universaux mais il s’est plusieurs fois exprimé sur la question. La postérité dont ont joui ses textes permet en outre de démontrer que le De ente et essentia (ou certains de ses chapitres) a souvent été lu et interprété comme un petit traité De universalibus. Les objectifs de la première partie du colloque seront donc la constitution d’un inventaire des passages de l’œuvre de Thomas qui ont joué un rôle dans ce débat, ainsi que l’étude des problèmes majeurs posés par ces textes. Le premier workshop analysera le traité Circa.

14:00 | Maarten J.F.M. Hoenen (Freiburg im Br.), Ruedi Imbach (Paris). Ouverture

14:30 | Pasquale Porro (Bari). Indifférence et prédicabilité dans le De ente et essentia de Thomas d’Aquin

15:30 | Workshop I. Le traité Circa. Présentation et lecture commune. Présentation: Ruedi Imbach (Paris). Discutants: Dominique Poirel (Paris), Iacopo Costa (Paris)

17:00 | Pause

Université Paris IV-Sorbonne, 1 rue Victor Cousin, 75005 Paris, salle D 690

18:00 | Conférence publique. Kent Emery (Notre Dame USA). Denys the Carthusian and Thomas Aquinas: What Does it Mean to be a ‘Thomist’?

Discutant:  Andrea Robiglio (Leuven)

19:00-19:30 | Discussion et clôture de la première journée

[Dîner]


Samedi 19 février

Maison de la recherche, 28 rue Serpente, 75006 Paris, salle D 035

2ème Session – La querelle des universaux au XIVe siècle

Modération:  Matthias Lutz-Bachmann (Frankfurt am Main)

Avec le XIVe siècle la querelle des universaux acquiert un nouveau visage : le débat s’enrichit de perspectives théologiques et se concentre sur des questions plus spécifiques, comme celle de la connaissance intuitive du singulier. Dans ce nouveau paysage philosophique la perspective thomiste est souvent utilisée pour renforcer certaines tendances et pour en combattre d’autres. Il s’agira donc d’indexer les différentes stratégies qui ont amené les différents maîtres à faire usage de textes et d’idées d’origine thomiste pour les jouer pour ou contre d’autres courants philosophiques. Dans les deux workshops de cette section du colloque, deux ouvrages attribués à Thomas seront examinés : le traité Quoniam et le traité Universale.

09:00 | Laurent Cesalli (Genève). La querelle des universaux au XIVe siècle

10:00 | Workshop II. Le traité Quoniam. Présentation et lecture commune. Présentation: Catherine König-Pralong (Fribourg/Paris). Discutants: Marta Borgo (Paris), Sylvain Piron (Paris)

11:00 | Pause

11:15 | Workshop III. Le traité Universale. Présentation et lecture commune. Présentation: Maarten J.F.M. Hoenen (Freiburg). Discutants: Fabio Gibiino (Paris), Iacopo Costa (Paris)

[Déjeuner]


3ème Session – La querelle des universaux au XVe siècle

Maison de la recherche, 28 rue Serpente, 75006 Paris, salle D 035

Modération:  Andreas Speer (Köln)

Les traits caractérisant la production philosophique universitaire du XVe siècle la démarquent tant de la scolastique qui l’a précédée que de la philosophie produite en dehors de l’académie. Cette production scientifique semble scénariser des querelles où les différentes thèses ne sont plus simplement des idées, mais aussi et surtout des étendards utilisés par les acteurs intellectuels pour se positionner sur l’échiquier des savoirs. L’adhésion à un courant ne signifiait d’ailleurs pas seulement un choix individuel : elle définissait et caractérisait la réalité institutionnelle de l’enseignement universitaire, de ses curricula, et la façon de lire et commenter les textes. Ce véritable changement de paradigme à l’intérieur du paysage scolastique n’a pas été suffisamment étudié ; il faut encore en mesurer la portée. Le savoir philosophique devient un théâtre où institutions politiques et académiques, maîtres, ordres et papauté participent à des débats qui ne sont pas seulement d’ordre spéculatif. L’objectif de la dernière partie du colloque est l’étude des fonctions et usages de Thomas d’Aquin dans le jeu de positionnement des différents maîtres, sur cet échiquier philosophique absolument inédit. Le dernier workshop du colloque présentera un traité inédit sur les universaux, également attribué à Thomas.

14:00 | Mario Meliadò (Freiburg/Siena). Triplex scientia: Heymericus de Campo et la querelle des universaux au XV siècle

14:45 | Silvia Negri (Freiburg/Siena). La querelle des universaux au XV siècle et l’école thomiste de Cologne

15:30 | Workshop IV. Le traité inédit Quoniam secundum philosophum. Présentation et lecture commune. Présentation: Emanuele Coccia (Freiburg). Discutants: Marta Borgo (Paris), Iacopo Costa (Paris)

16:30 | Pause

17:00 | Alain de Libera (Paris/Genève). Conclusions

17:30 | Clôture

[Dîner]

Documents à télécharger:

Programme_brochure_Universaux

Affiche_Universaux